Forum Aquariophile du Maroc

Les posteurs les plus actifs de la semaine

Derniers sujets
» Mes Xipho nouveux nés
Dim 4 Déc 2016 - 22:38 par salenger

» Mon aquarm Tongston de 170 L
Dim 27 Nov 2016 - 21:57 par salenger

» Boutique pour aquarium et poissons d'hornnement
Dim 27 Nov 2016 - 20:22 par salenger

»  Roche pour décors Aquarium
Dim 27 Nov 2016 - 18:54 par salenger

» Moi c matthieu
Mer 23 Nov 2016 - 17:28 par MOUAD

» مسابقة المواهب لأحواض الزينة AAT Arab's Aquascaping talent
Ven 11 Nov 2016 - 16:06 par MOUAD

» carte iaplc 2016 et foto du 1er
Dim 2 Oct 2016 - 20:32 par MOUAD

» Formation gratuite en Aquascaping au Maroc
Ven 30 Sep 2016 - 19:55 par MOUAD

» Aquarium Plants
Jeu 15 Sep 2016 - 21:07 par MOUAD

» Aquarium Plant Paradise
Jeu 15 Sep 2016 - 20:58 par MOUAD

» concour foto tetra
Jeu 15 Sep 2016 - 19:46 par MOUAD

» Une ponte reussi d un couple de discus de karim elkholty
Lun 12 Sep 2016 - 20:00 par MOUAD

» AATالإنطلاقة الرسمية
Ven 9 Sep 2016 - 22:39 par MOUAD

» Prodibio mai 2016
Lun 29 Aoû 2016 - 14:01 par MOUAD

» Plante Aponogeton à Vendre
Mer 24 Aoû 2016 - 12:20 par mounirmaestro

» Aquarium atlantis 55 complet
Mer 24 Aoû 2016 - 12:12 par mounirmaestro

» Comment prendre de meilleures photos de votre aquarium Plantés
Jeu 4 Aoû 2016 - 13:01 par MOUAD

» le top 10 à l'AGA internaional 2015 .
Dim 31 Juil 2016 - 17:26 par MOUAD

» le monde marin sur les mur de tanger
Dim 31 Juil 2016 - 15:07 par MOUAD

» Wabi Kusa
Mar 19 Juil 2016 - 9:02 par MOUAD

» Apparution subite d'escargots
Sam 9 Juil 2016 - 20:39 par salenger

» C'est ma 2° demande .......
Ven 27 Mai 2016 - 10:26 par salenger

» tyrano34 - aquariophile de France (administrateur adjoint)
Sam 14 Mai 2016 - 21:04 par tyrano34

» fishpedia
Jeu 5 Mai 2016 - 14:18 par MOUAD

» la reproduction des poissons d'eau douce
Mar 3 Mai 2016 - 15:08 par MOUAD

» AQUAFANCY POUR LES ARABE
Dim 1 Mai 2016 - 15:09 par MOUAD

» Demade de renseignement
Dim 1 Mai 2016 - 14:28 par salenger

»  Ancien aquariophile ...... nouveau venu au ......
Dim 1 Mai 2016 - 12:50 par MOUAD

» scapa maroc 2015
Mar 15 Mar 2016 - 18:04 par MOUAD

» REIMS (51) - BOURSE aux POISSONS et OISEAUX LE 27 Mars 2016
Jeu 4 Fév 2016 - 22:04 par Aquaterra51

» a la recherche du bonheure :p
Dim 31 Jan 2016 - 14:17 par mounirmaestro

» Crevette red à vendre
Mer 20 Jan 2016 - 12:03 par lunar

» vente crevette aquarium a salé rabat
Mar 19 Jan 2016 - 11:25 par lunar

» Alevins de la premiere reproduction
Ven 6 Nov 2015 - 18:58 par MOUAD

» Green texas cichlid ( ou cichlidé vert du texas )
Sam 26 Sep 2015 - 21:32 par benaka

» ceratophylum
Jeu 30 Juil 2015 - 16:37 par MOUAD

» REIMS (51) - BOURSE aux POISSONS et OISEAUX LE 27 Sept 2015
Sam 18 Juil 2015 - 14:51 par Aquaterra51

» riccia sur maroc
Mer 22 Avr 2015 - 22:51 par elmokafih

» Se rencontrer
Mar 21 Avr 2015 - 0:00 par elmokafih

» cherche test d'eau fraiche
Jeu 2 Avr 2015 - 23:11 par green jad

» une question au sujet de l' eau que on récupère de desumidificateur ou climatiseur
Mar 23 Déc 2014 - 22:38 par mounirmaestro

» l'elecharis acicularis à l'etat naturel au Maroc
Mar 23 Déc 2014 - 22:30 par mounirmaestro

» Un de plus
Mer 10 Déc 2014 - 18:28 par MOUAD

» Diffusion de CO2 optimisé (méthode du gel) - partage d'expérience (partie 2 - mécanisme alternatif à DENNERLE)
Mer 26 Nov 2014 - 11:37 par Kyrax

» crevettes d'eau douce
Mer 29 Oct 2014 - 19:25 par SAHIL Hamza

» nouveau membre
Mer 29 Oct 2014 - 19:10 par SAHIL Hamza

» recherche crevettes red cherry
Mar 28 Oct 2014 - 21:12 par SAHIL Hamza

» Cherche guppy a acheter
Ven 26 Sep 2014 - 22:45 par mezzo

» Urgent : creer un bassin de jardin
Jeu 21 Aoû 2014 - 13:22 par aghaliz

» Aquarium 120l biotope asiatique a vendre
Mar 22 Juil 2014 - 4:32 par yassineatmen


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

chauffeur d'eau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 chauffeur d'eau le Dim 18 Nov 2012 - 21:12

jaafar


bonjour Laughing
je viens de m’inscrire dans le site pour que je vous demande une question et je souhait que vous me répondez
aujourd’hui j'ai acheté un automatic chauffeur d'eau d'aquarium et je l'ai installer bounce . mais le seul probléme c'est que une bouton rouge s'allume et éteint Question Question Question .
je voudrais savoir pourquoi et comment l'utiliser s'il vous plait . bounce et merci
ps : je ne peux pas poser un lien pendant 7 jour alors je vous donne la marque du chauffeur : resun rising heat .

2 Re: chauffeur d'eau le Lun 19 Nov 2012 - 9:19

Omar


membre régulier
membre régulier
On le règle a la température choisi puis quand il s'allume c'est que ça chaufe puis quand sa arrive a la température choisi il s'éteint

3 Re: chauffeur d'eau le Lun 19 Nov 2012 - 11:04

jaafar


merci omar pour votre réponse
est ce que vous pouvez me donner la température normal de l'eau sans chauffeur sil vous plait .
merci

4 Re: chauffeur d'eau le Mar 20 Nov 2012 - 16:00

mounirmaestro


webmaster
webmaster
salam,

Entre 24 et 26 degré c est quel type de poissons et plantes tu a ?

5 Re: chauffeur d'eau le Mar 20 Nov 2012 - 21:34

Omar


membre régulier
membre régulier
jaafar a écrit:merci omar pour votre réponse
est ce que vous pouvez me donner la température normal de l'eau sans chauffeur sil vous plait .
merci

Sans thermostat avec la saison ça va beaucoup baisser la temprature je te conseille d'en mettre un et de le régler comme te la dit Mounir sur 25 ou 26 degrés

6 Re: chauffeur d'eau le Mer 21 Nov 2012 - 8:05

mounirmaestro


webmaster
webmaster
voici un article pour toi jaafar pour comprendre un peux plus :


La température chez les poissons

Les mammifères doivent maintenir leur température interne stable tandis que la température des poissons pourra varier en fonction de la température de l'eau dans laquelle ils vivent. Ils ne sont cependant adaptés qu'à des variations de température lentes et la fourchette de températures auxquelles ils sont adaptés est plus ou moins large en fonction des conditions présentes dans leur habitat naturel.
Ainsi, les poissons des zones tropicales sont peu adaptés aux variations importantes de température dans la mesure où les régions dans lesquelles ils vivent connaissent des écarts de température assez réduits, par rapport aux régions tempérées par exemple.
La température typique d'un aquarium tropical est de 24°C-25°C, bien que certaines espèces préfèreront une eau plus fraîche (le guppy par exemple: 21°-22°C suffisent) et d'autre plus chaude (les discus : 27°C-28°C). Ces différences s'expliquent par la variété des habitats où se sera développée la vie aquatique à travers les différentes régions tropicales, des grands lacs africains aux zones marécageuses asiatiques en passant par le bassin amazonien ... La zone tempérée connaît quant à elle des écarts de températures plus importants que sous les tropiques et les poissons qui y vivent sont mieux adaptés à des variations plus importantes, pourvu qu'elles prennent place lentement.
Car l'eau est un élément beaucoup plus stable et constant que l'air et, quelque soit l'espèce, le poisson est de toute façon bien peu armé face à des écarts rapides et brusques de température : c'est pourquoi on conseille toujours d'éviter des variations de température de plus de 1°C-2°C par tranche de 24 heures.

7 Re: chauffeur d'eau le Mer 21 Nov 2012 - 13:26

jaafar


merci beaucoup mounirmaestro pour votre article maintenant j'ai mieux compris Smile

8 Re: chauffeur d'eau le Mer 21 Nov 2012 - 13:36

mounirmaestro


webmaster
webmaster
ssi jaafar
si vous avez le temps de lire aussi cet article histoire de renforcer vos connaissance general sur le sujet de temperature , je te remercie pour le choix de sujet parcequ il m a permis moi aussi d approfendir mes recherche et de comprendre des choses que j ignoré .
bonne lecture


Par Arnaud Caudron


Certains êtres vivants comme les mammifères ou les oiseaux ont une température corporelle constante. Ces espèces sont dites homéothermes. Les poissons, par contre, sont incapables de garder leur température interne constante et celle-ci varie en fonction de la température de l’eau. Dans le jargon technique, on les appelle des poïkilothermes. Ensuite, on peut distinguer les espèces eurythermes, susceptibles de supporter de grandes amplitudes de température, qui vivent préférentiellement en zone de plaine (cyprinidés), et les espèces sténothermes qui, elles, au contraire ne tolèrent que des variations faibles autour d’une valeur moyenne et qui généralement préfèrent les eaux froides, par exemple la truite. Ces espèces sont donc doublement dépendantes et sensibles aux valeurs de la température de l’eau. On comprend mieux pourquoi la température de l’eau est un facteurécologique primordial et les raisons pour lesquelles ses variations au cours de l’année jouent un rôle direct sur la vie des poissons. Ainsi, la température de l’eau intervient directement sur certaines fonctions vitales comme le métabolisme, donc la croissance, l’activité hormonale, la reproduction, mais peut aussi intervenir indirectement, par exemple, pour certaines pathologies qui sont favorisées par l’élévation de la température de l’eau.


Température, exigences et qualité du milieu


La température intervient directement dans la qualité chimique des eaux puisqu’elle agit sur les concentrations des différents composés essentiels présents dans l’eau, par exemple l’azote, qui peut prendre différentes formes au cours de son cycle (nitrite, nitrate, ammonium, ammoniac), le calcium et également la concentration en dioxygène et le taux d’oxygène dissous. D’une manière générale, une élévation de température accélère le métabolisme du poisson et donc stimule sa croissance alors qu’une baisse de la température provoque l’effet inverse. Lorsque la température de l’eau augmente, la demande en oxygène aussi augmente car le poisson est plus actif et s’alimente plus pour répondre à la demande métabolique. Cependant, en même temps que le poisson augmente sa consommation d’oxygène, la disponibilité de cet oxygène dans l’eau diminue car l’augmentation de la température limite la solubilité des gaz. De plus, l’élévation de la température provoque un changement des concentrations relatives des composés de l’azote en augmentant le taux d’ammoniac, forme toxique del’azote. Il existe donc un équilibre instable dans l’interaction entre les différents éléments, qui varie continuellement en fonction de la valeur de la température d’eau. D’autres éléments, comme la charge en matières organiques, peuvent influencer cet équilibre précaire. Ainsi, dans des eaux polluées par surcharge organique, par exemple l’aval des rejets de stations d’épuration peu performantes, la prolifération des bactéries aérobies, qui augmente avec la température, entraîne une diminution de la teneur en oxygène.
Des variations de température ont lieu, bien sûr, au cours de l’année, par exemple entre l’été et l’hiver, où l’amplitude tourne en général autour de 15 à 20 °C, mais, chose moins connue, les conditions de température d’un cours d’eau peuvent également varier de 4 à 10 °C au cours d’une même journée. Ces informations peuvent expliquer les différences d’activité des poissons, que l’on observe au cours d’une journée de pêche. Outre l’effet des variations thermiques, certaines valeurs extrêmes de température (élevée ou basse) peuvent rendre les conditions de vie plus difficiles en provoquant un déséquilibre entre les différents éléments, qui fait qu’au moins un de ces éléments atteint unevaleur qui n’est plus compatible avec les exigences écologiques d’une espèce. Alors le poisson rentre en état de stress, arrête de s’alimenter, bloque son métabolisme et, cas extrême, cherche à migrer ou peut mourir si certaines valeurs dépassent ses limites vitales. Par exemple, pour la truite commune, qui est une espèce très étudiée et pour laquelle des données précises existent, on estime son preferendum thermique entre 4 et 19 °C. C'est-àdire que, lorsque la température d’eau est en dessous de 4 °C ou au-dessus de 19 °C, la truite rentre en état de stress et réduit fortement son métabolisme et cesse de s’alimenter. Au-delà de 25 °C, les conditions du milieu deviennent létales ou sublétales pour ce poisson. En plus, en fonction du stade de vie (embryon, larve, juvéniles, adultes) et de l’état physiologique (maturité sexuelle), les exigences écologiques vis-à-vis de la température ne sont pas les mêmes.


Température et reproduction


La quasi-totalité des poissons sont dépendants de la température d’eau pour l’ensemble de leur cycle de reproduction.
Chaque espèce a ses propres preferenda thermiques, en rapport avec la période de l’année durant laquelle se déroule la reproduction. L’étape de maturation sexuelle et de formation des gamètes est souvent déclenchée par un changement brusque de la température (élévation ou baisse) ou l’atteinte d’une valeur seuil à partir de laquelle les géniteurs commencent à maturer. Par exemple, pour la truite, la reproduction est systématiquement précédée par une chute de la température de l’eau. Les comportements migratoires, particulièrement chez les salmonidés, permettant aux géniteurs d’accéder aux zones de frayères, sont également souvent déclenchés par une chute de la température de l’eau.
Enfin, la durée du développement embryo-larvaire, en particulier chez les salmonidés, est déterminée par la température de l’eau. Cette durée est alors exprimée en degrés-jours. Par exemple, pour la truite commune, l’éclosion des oeufs intervient environ 400 degrés-jours après la fécondation. Aussi, pour connaître la durée d’incubation, on additionne chaque jour la valeur moyenne de la température de l’eau jusqu’à atteindre un total de 400 °C. Ainsi, théoriquement, si la température est constante et reste tous les jours à 10 °C, il faudra 40 jours d’incubation pour atteindre le seuil de 400 °C. Dans le cas de la truite, il faut encore presque 400 degrés-jours pour que la larve se développe et émerge des graviers. Dans la nature, la valeur de la température n’est bien sûr pas constante au cours du développement embryonnaire, puisque l’eau se réchauffe progressivement au fur et à mesure que le développement a lieu. Mais, globalement, lorsque les températures d’un cours d’eau sont plus élevées, la durée de vie sous graviers sera plus courte. Les premières études réalisées en milieu naturel montrent que la durée totale de vie sous graviers pour la truite commune peut varier de 115 à 180 jours selon les sites, soit de quatre à six mois. Il semble qu’au-delà de 180 jours le développement ne soit pas viable et que la mortalité des alevins soit totale.


Température et pathologie


La température de l’eau est aussi un facteur important pour l’état sanitaire des poissons, en particulier concernant le développement des pathologies. Pour la totalité des poissons, les différents types de pathologies possibles, bactériennes, virales, parasitaires, sont conditionnés ou influencés par les valeurs de températures de l’eau. Les pathologies sont le plus souvent liées à un réchauffement des eaux ou à l’atteinte d’une valeur seuil importante. L’exemple le plus parlant, et qui est d’actualité, est le développement de la tetracapsulose ou maladie rénale proliférative chez les truites et les ombres, appelée plus communément PKD (proliferative kidney disease). La PKD est une maladie infectieuse qui provoque une hypertrophie des reins et, éventuellement, du foie et de la rate, qui peut entraîner dans les populations des taux de mortalité relativement importants, notamment chez les juvéniles. L’agent infectieux est un parasite nommé Tetracapsula bryosalmonae, qui infecte en premier lieu des petits invertébrés de nos cours d’eau, les bryozoaires, mais qui peut également parasiter les salmonidés lorsque les conditions du milieu deviennent favorables.
La température de l’eau joue un rôle primordial dans le cycle de développement de ce parasite, qui se propage dans le milieu naturel lorsque celle-ci atteint 9 °C. L’apparition des conséquences cliniques sur les truites semble nécessiter une température d’au moins 15 °C pendant environ deux semaines. Si, à première vue, ces conditions de température peuvent paraître rares, en réalité les relevés thermiques qui commencent à se mettre en place sur différents réseaux hydrographiques montrent que de nombreux sites sont concernés, et pas seulement dans les rivières de plaine. D’ailleurs, plusieurs sites montrant des truites atteintes de PKD ont été découverts en France, en Suisse et en Grande-Bretagne. On perçoit mieux le rôle déterminant que joue la température de l’eau sur les poissons et l’influence qu’elle peut donc avoir sur la structure d’un peuplement ou d’une population. Ce facteur doit donc être pris en compte de manière prioritaire dans les études piscicoles ou de qualité du milieu et il doit être étudié sur un cycle annuel, car chaque stade de développement a ses propres exigences. Il est vrai que c’est bien souvent l’augmentation de la température qui pose des problèmes, en particulier pour les espèces sténothermes, etce constat n’est pas rassurant maintenant que l’on sait que le réchauffement climatique dont on nous parle tant est inévitable. En effet, on ne cherche plus à éviter ce réchauffement, car il est trop tard, mais on cherche désormais à prévoir ce qu’il provoquera comme bouleversements biologiques, écologiques et humains. Concernant les milieux aquatiques, de premières études par modélisation prévoient à long terme une réduction importante de l’aire de répartition des espèces sténothermes comme la truite et une banalisation des peuplements sur la majorité des milieux, car le réchauffement va profiter aux espèces les moins exigeantes. Et ce qui est vrai pour le poisson l’est également pour les invertébrés et les plantes aquatiques. Par contre, ce que ne prennent pas en compte ces études prospectives est la capacité d’adaptation des espèces face à ce changement. Nous pouvons donc raisonnablement espérer que ce changement sera suffisamment progressif pour permettre aux espèces ayant une plasticité écologique importante de s’acclimater.

9 Re: chauffeur d'eau le Jeu 22 Nov 2012 - 0:12

ikbal


membre régulier
membre régulier
Bonsoir Ssi Mounir,
merci bcp pour la recherche. Very Happy
moi j'avais fait des recherches dans le temps et sur plusieurs sites d'aquariophilie la température entre 26°C et 28°C était conseillée pour la reproduction et le bien être des poissons et pouvait parraît il prevenir de certaine maladies ! à suivre !
Cordialement Smile

10 Re: chauffeur d'eau le Jeu 22 Nov 2012 - 16:10

mounirmaestro


webmaster
webmaster
salam
juste une petite chose à preciser pour jaafar et omar il ne faut jamais se fier de la petite lampe rouge parfois , la thermostat ne chauffe pas même si tu augmente le degré et la lampe elle reste allumé faut s assurer en touchant le thermostat est sentir avec la main qu elle est chaude et voir aussi le thermomètre si la température est celle desiré , je vien de jetter une cette semaine .

11 Re: chauffeur d'eau le Jeu 22 Nov 2012 - 16:14

mounirmaestro


webmaster
webmaster
ikbal a écrit:Bonsoir Ssi Mounir,
merci bcp pour la recherche. Very Happy
moi j'avais fait des recherches dans le temps et sur plusieurs sites d'aquariophilie la température entre 26°C et 28°C était conseillée pour la reproduction et le bien être des poissons et pouvait parraît il prevenir de certaine maladies ! à suivre !
Cordialement Smile
pour les plantes cette fourche est tres benefique , j ai deja constaté des bonnes croissance .

12 Re: chauffeur d'eau Aujourd'hui à 0:42

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum